Impact clinique de l'inhibiteur dpp-4 sur la neuropathie autonome suivi par SUDOSCAN

Visuel-spot-News-Neurologique

IMPACT CLINIQUE DE L'INHIBITEUR DPP-4 SUR LA NEUROPATHIE AUTONOME SUIVIE PAR SUDOSCAN

A. Syngle, S. Chahal, K. Vohra.
Titre de l'article : Efficacy and tolerability of DPP4 inhibitor, teneligliptin, on autonomic and peripheral neuropathy in type 2 diabetes: an open label, pilot study.
Neurological Sciences. 2020 Aug 15.

Une nouvelle publication de Syngle et al. dans Neurological Sciences a montré que l'inhibiteur de la dipeptidyl-peptidase-4 (DPP-4) ténéligliptine améliore la fonction sudorale ainsi que la neuropathie périphérique et autonome, et réduit l'inflammation vasculaire dans le diabète de type 2 indépendamment de son effet sur le contrôle glycémique.

Twenty type 2 diabetic patients received 20 mg teneligliptin daily as add-on therapy to their usual antiglycemic medications.  After 12 weeks of teneligliptin, patients demonstrated statistically significant improvements (p<0.01) in measures of sudomotor and autonomic function which were initially abnormal, mainly Sudoscan feet ESC, heart rate response to standing (HRS) and Valsalva (HRV), and blood pressure response to standing (BPS).  Vibration perception threshold (VPT) also significantly decreased (p<0.01).  Measures which were normal at baseline (BMI, blood pressure, blood pressure response to handgrip, and heart rate response to deep breathing) were not significantly improved after 12 weeks.  Additionally, while fasting blood sugar and HbA1c were significantly lower after treatment with teneligliptin (p<0.01), these changes did not correlate with improvements in autonomic or sudomotor function, suggesting a different mechanism of action.

Schéma - Nouvelles - DPP-4

Effet de différents paramètres sur la neuropathie

Conclusions : C'est la première étude à évaluer l'impact clinique d'un inhibiteur de la DPP-4, la ténéligliptine, sur la neuropathie autonome et périphérique chez les patients diabétiques de type 2. Les auteurs suggèrent que la ténéligliptine pourrait favoriser les effets neurotrophiques du GLP-1 précédemment démontrés et réduire le processus inflammatoire, ce qui se traduirait par des améliorations de la neuropathie autonome sympathique périphérique, de la neuropathie autonome cardiovasculaire et de la neuropathie périphérique. La fonction sudorale, un prédicteur précoce du risque cardiovasculaire, pourrait être essentielle pour identifier les patients diabétiques qui pourraient bénéficier d'une thérapie complémentaire à la DPP-4. Les auteurs préconise une étude contrôlée, randomisée plus large pour confirmer ces résultats intéressants.

Impeto Medical

Impeto Medical

A propos de SUDOSCAN

SUDOSCAN est un test rapide et non invasif qui fournit une évaluation précise de la fonction des glandes sudoripares reflétant l'état du système nerveux autonome.

Avec des résultats quantitatifs et reproductibles, SUDOSCAN permet aux médecins de détecter précocement et de suivre les neuropathies périphériques afin de surveiller l'évolution de la maladie et d'évaluer l'efficacité du traitement pour une meilleure prise en charge des patients.

L'efficacité de SUDOSCAN a été évaluée dans l'étude des neuropathies à petites fibres dans plusieurs maladies et comparée aux tests de référence recommandés dans les guidelines.

Actualités récentes

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouvelles scientifiques

Nom(Obligatoire)
Consentement(Obligatoire)

Pour recevoir nos dernières actualités scientifiques :

Site dédié
aux professionnels de santé

Je suis un professionnel de santé

Haut de page